Cara Delevingne x Balmain

Pour la saison automne-hiver 2019, Balmain collabore avec Cara Delevingne sur une collecti {...}

Première collaboration Missoni x Adidas

Saviez-vous qu'Ottavio Missoni, le co-fondateur de Missoni, avait participé aux Jeux Olymp {...}

Campagne Printemps-Eté 2019 Sportmax

Comme à son habitude, le label italien Sportmax présente une collection technique et chic {...}

L'édito

La fin de la contrefaçon sur Internet ?

: Véritable fléau sur Internet, la contrefaçon s’étend et ne touche plus uniquement les marques de luxe. Certaines ont décidé de contre-attaquer, mais est-ce la fin de la contrefaçon ?

Contrefacon Vignette LARGE_300x176.png

Le 04/05/2012

Mode & bien être

 

UN REEL PROBLEME…

 

 

       Manque de temps, envie d’acheter sans être oppressé par la foule : autant de bonnes raisons qui poussent les Français à se diriger de plus en plus vers le e-commerce. Si de nombreux sites sont sûrs - on pense bien évidemment aux e-shops des marques -, d’autres profitent de cet engouement pour vendre des produits contrefaits, en attirant le plus souvent les visiteurs avec de belles promotions. Mais l'illusion est trop belle et bien souvent, votre achat n'arrivera même pas jusqu'à votre boîte aux lettres. Un tour rapide sur les forums montre bien l’ampleur du phénomène et l’inquiétude des acheteurs sur Internet : « Est-ce que ce site est sûr ? » ou « Je n’ai pas de nouvelles de ma commande et je n’arrive pas à les joindre » sont autant de phrases que l’on retrouve fréquemment. Avec la contrefaçon, les marques ne sont pas les seules à être arnaquées.

 

       Pour la seule année 2011, les douanes françaises ont intercepté 1,9 million d’articles - vêtements ou accessoires - contrefaits. En tête des contrefaçons, on retrouve notamment les marques de luxe, mais aussi les marques tendances, dont les points de vente sont difficiles à repérer sur Internet. De nombreux sites proposent donc des articles Air Jordan, Ugg, Ti$a ou encore Canada Goose contrefaits, sachant que le forte demande, les prix élevés et le manque de visibilité de ces marques sont des atouts majeurs pour faire venir jusqu’à eux des consommateurs avides de bons plans.


Contrefacon -1.png Contrefacon -2.png

 

... QUI TOUCHE A SA FIN ?

 


     Souvent basés en Asie, les sites vendant des produits contrefaits sont rarement inquiétés et, même s’ils livrent en France, la Justice ne peut pas demander leur fermeture. Certaines marques ont donc décidé de prendre les choses en main et d’intenter des procès contre eux.


      La marque de luxe Hermès a porté un grand coup contre la contrefaçon mardi, lorsque le tribunal de New York a demandé 100 millions de dommages et intérêts à 34 sites ! Le juge a également demandé aux moteurs de recherche de désindexer ces sites, preuve qu’il est possible d’endiguer le phénomène !

 

       Depuis 2008, le groupe LVMH est également en procès contre le site de vente aux enchères eBay, sur lequel des parfums contrefaits Kenzo, Dior, Givenchy et Guerlain ont été vendus. Après une première condamnation à verser 38 millions d’euros aux diverses marques, eBay a vu sa peine réduite à 5,7 millions d’euros lors du procès en appel. Hier, la Cour de Cassation a de nouveau donné raison au groupe LVMH, sans encore indiquer le montant des dommages et intérêts, mais cela a le mérite de montrer la fermeté à l’encontre des faussaires.

Contrefacon -3.png Contrefacon -4.png

      Certaines marques imaginent d’autres stratagèmes pour venir à bout des faussaires. Parmi elles, Canada Goose multiplie les actions. Depuis fin 2011, la marque canadienne a mis au point un système d’hologramme permettant de repérer les vrais produits des faux et parallèlement, elle met en ligne une liste des sites vendant des produits contrefaits.

 

En attendant la fin de la contrefaçon, acheter ses produits dans des boutiques agréées reste le plus sûr moyen de ne pas se tromper et, pour cela, Brandarex est sans doute votre meilleur allié ! 


Auteur : Texte par Pollux et photos par Canada Goose

Tags : Contrefaçon, Internet, Marques, Luxe


logo CANADA GOOSE

CANADA GOOSE est une marque de vêtements et accessoires d'extérieur pour hommes et femmes, fondée en 1957 au Canada par Sam Tick. Les produits CANADA GOOSE sont conçus pour affronter les températures les plus froides, et sont testés sur le terrain par des aventuriers de l'extrême tels que les 'Canadian Arctic Rangers' (policiers travaillant dans des températures inférieures à zéro) ou les chercheurs de la 'US National Science Foundation', stationnés en Antarctique.


Publicité


Publicité

Avis sur cet article

(2071)

J'ai encore vu hier de faux sacs Hermès hier dans une petite échoppe dans le métro parisien, c'est fou que la contrefaçon aille jusque là !

Le 26/09/12 à 10:12

Réagir à cet avis | Signaler un abus
(955)

Hermès est une marque souvent contrefaite car les délais d'attente sont souvent très longs quand on commande une pièce chez eux. Mais ils marquent des points en ce moment dans lutte contre les trafiquants. La police a démantelé deux ateliers clandestins la semaine dernière à Lyon et ont arrêté douze personnes je crois, il y avait même des employés d'Hermès dans le lot !

Le 20/06/12 à 18:46

Réagir à cet avis | Signaler un abus
(176)

Ca m'est arrivé quelque fois d'acheter des Adida ou Ran Ban, mais comme ca se casse super vite, autant en acheter des vrais. S'il faut combattre la contrefaçon, je trouverai judicieux que les marques baissent leurs prix...surtout en période de crise !

Le 07/05/12 à 10:18

Réagir à cet avis | Signaler un abus
(672)

Je ne comprends pas toujours les motivations pour acheter une contrefaçon. Ou plutôt si, je peux les comprendre (avoir un produit très convoité qu'on ne peut pas se payer), mais je n'imagine même pas la honte que j'aurais si j'étais découvert. D'ailleurs j'arrive généralement à distinguer les fausses Jordan dans le métro par exemple, et pour moi celui qui en porte perd sa crédibilité. Perso je préfère m'abstenir.

Le 05/05/12 à 16:31

Réagir à cet avis | Signaler un abus
(35)

C'est en effet très difficile d'aller débusquer les boites qui fabriquent toutes ses contrefaçons, car comme le dit si bien votre article ils sont très souvent en Asie ou en Afrique, mais c'est très bien d'attirer l'attention de tout le monde dessus, et de multiplier les actions à l'image de Canada Goose. Chapeau Brandarex!

Le 04/05/12 à 16:20

Réagir à cet avis | Signaler un abus
(54)

La liste de Canada Goose mérite d'être vu, c'est impressionnant le nombre de site ! Vu l'ampleur du phénomène, ca risque d'etre très dur d'y mettre un terme ! En plus, les produits contrefaits peuvent être mauvais pour la santé, avec l'utilisation de matières toxiques, etc... Be carefull !

Le 04/05/12 à 15:00

Réagir à cet avis | Signaler un abus

Ecrire un avis sur cet article

Brandarex est un espace d'échange sur lequel vous pouvez partager votre opinion.

Vous pouvez poster un avis sans être membre, et il sera publié sous 48h après relecture par Brandarex. Vous recevrez un email lorsque cela aura été fait.

Si vous êtes membre de Brandarex et connecté(e), vos commentaires seront publiés immédiatement sur le site.

Les membres de Brandarex "scorent" des points à chaque commentaire publié et sont ainsi éligibles chaque mois à un chèque cadeau, entre autres avantages !

Si vous n'êtes pas connecté(e), renseignez vos identifiants.

Votre commentaire doit faire 100 caractères minimum pour être validé et doit respecter la charte rédactionnelle Brandarex. Si vous avez un profil Facebook Connect, cliquez ici pour vous connecter.

Nombre de caractères : 0