Cara Delevingne x Balmain

Pour la saison automne-hiver 2019, Balmain collabore avec Cara Delevingne sur une collecti {...}

Rita Ora x Giuseppe Zanotti

2019 est aussi l'année de la collaboration entre la starlette Rita Ora et le créateur ital {...}

Moschino, campagne Printemps-Eté 2019

Pour sa campagne du printemps prochain, Moschino dévoile un univers graphique et haut en c {...}

L'édito

Les jolies shoes de Jimmy Choo

: Jimmy Choo connaît une fin d’année riche en événements. Après le départ inattendu de sa co-fondatrice, la sulfureuse Tamara Mellon, la marque britannique d’escarpins de luxe sort une collection Cruise 2012. L’occasion pour nous de revenir sur l’histoire de la marque.

Jimmy Choo vignette LARGE_300x176.png

Le 24/11/2011

Mode & bien être

 

      Elles sont peu à pouvoir se vanter de chausser les stars. Aux côtés de Manolo Blahnik et Christian Louboutin figure Jimmy Choo, co-fondée par Jimmy Choo et Tamara Mellon, ancienne rédactrice de mode influente. Parmi les clientes de la marque, citons Natalie Imbruglia, Katie Holmes, Michelle Obama ou encore Madonna, rien que ça !

 

 

 

AU COMMENCEMENT, UN CREATEUR : JIMMY CHOO

 

 

      Né en Malaisie, Jimmy Choo aurait dû s’appeler Jimmy Chow si à la mairie, on ne s’était pas trompé d’orthographe. Diplômé du célèbre London College of Fashion en 1983, il lance trois ans plus tard sa première boutique, à Londres. A cette période, le magazine Vogue et sa rédactrice Tamara Mellon repèrent le jeune créateur et publient certains de ses modèles. L’association ira plus loin encore puisqu’en 1996, Tamara Mellon l’accompagne pour co-fonder une marque éponyme mondialement célèbre : la première boutique Jimmy Choo est ouverte sur Motcomb Street, à Londres. Le succès ne se fait pas attendre : avec ses lignes fines et élégantes, les chaussures passionnent, notamment par leur confort pourtant délicat à obtenir, perchée à plusieurs centimètres du sol.

 

      En 1999, Jimmy Choo voit grand et se développe outre-Atlantique en lançant deux boutiques, à New York et Los Angeles. Immortalisées aux pieds de Sarah Jessica Parker dans de nombreux épisodes de la série Sex and the City, les escarpins Jimmy Choo s’arrachent ! La marque britannique a alors Hollywood à ses pieds – ou l’inverse !

 

 

 

LA VALSE DES REPRENEURS

 

 

      La marque connaît alors de nombreux changements, dont le départ de Jimmy Choo lui-même en 2001, cédant ses parts à la société Equinox Luxury Holdings pour 18 millions de livres sterlings. Trois ans plus tard, c’est au tour de Lion Capital de prendre le contrôle de la société, pour 101 millions de livres, puis à TowerBrook Capital Partners, en 2007, pour 187 millions de livres sterlings.

 

      Ce n’est pas pour autant la fin de Jimmy Choo, qui étend dès 2001 son domaine aux accessoires de mode comme les sacs à main ou la petite maroquinerie, et aux licences… Cette année, la marque a même lancé pour la première fois une collection homme.

 

 

 

LA REPRISE DE TROP ?

 


      Pour la coquette somme de 525,5 millions de dollars, le suisse Labelux a racheté il y a quelques mois Jimmy Choo. S’en est ensuivi un véritable coup de tonnerre : le 15 novembre dernier, la marque et Tamara Mellon annoncent sur leurs comptes Twitter respectifs la fin de 15 ans de collaboration. Démissionnaire, Tamara Mellon quittera à la fin du mois l’empire qu’elle a porté à bout de bras.

 

      Si la marque a su se passer des services de Jimmy Choo, en sera-t-il de même pour Tamara Mellon ?

 

 

 

LA COLLECTION CRUISE 2012

 

 

      Cette collection permet aux fans de prendre leur mal en patience et laisse entrevoir de beaux jours à la marque si elle continue sur sa lancée. Avec des modèles classes, d’autres plus fantaisies, Jimmy Choo tente de répondre présent dans toutes les situations que rencontre la femme moderne. Imprimé floral, zébré ou rayé, Jimmy Choo propose une palette d’escarpins élégants et joyeux pour vos sorties, en déclinant la forme du talon aiguille. Pour une journée au bureau ou une soirée hype, des modèles où le noir domine accompagneraient parfaitement une robe de soirée ou un tailleur.

 

Jimmy Choo - 1.pngJimmy Choo - 3.pngJimmy Choo - 2.pngJimmy Choo - 4.png

 

 

      C’est beau, n’est-ce pas ? Oui, mais attention à votre portefeuille ! Comptez 445€ pour les modèles basiques, plus de 1.000€ pour les plus travaillés... Un gros travail de persuasion  auprès du père Noël semble nécessaire, bonne chance à toutes !

Jimmy Choo - 5.pngJimmy Choo - 6.png

 

Retrouvez sur Brandarex les magasins et espaces de vente Jimmy Choo. N'hésitez pas aussi à utiliser notre moteur de recherche pour votre shopping en escarpins Paris, escarpins Lyon, escarpins Marseille, escarpins Toulouse, escarpins Bordeaux et Province.


Auteur : Texte par Pollux et photos par Jimmy Choo

Tags : Jimmy Choo, Collection Cruise, Tamara Mellon


logo JIMMY CHOO

Publicité


Publicité

Avis sur cet article

(1468)

un gros coup de cœur pour la paire N°1 : la moins évidente à porter. Les paires N°2 et 4, en revanche vont avec beaucoup plus de tenues. Pour les compensées, leur atout majeur est leur stabilité confortable permettant de marcher sans souffrir.

Le 02/01/15 à 20:30

Réagir à cet avis | Signaler un abus
(1222)

Je ne suis pas fan des talons hauts, mais en été ce genre de chaussures passe assez bien. Il reste à travailler les coloris pour ne pas rendre l'ensemble trop terne.

Le 31/12/14 à 17:12

Réagir à cet avis | Signaler un abus
(2071)

La collection AH 2012 de Jimmy Choo pour Hommes, sur le thème camouflage : une tuerie ! Marque à considérer sérieusement Messieurs, aux côtés des Corthay et autres Aubercy...

Le 04/09/12 à 19:16

Réagir à cet avis | Signaler un abus
(23)

Le plaisir des yeux! C'est pas trop grave si c'est cher! Car une personne trop lambda avec des Chimmy Choo, c'est pas du crédible

Le 23/12/11 à 11:28

Réagir à cet avis | Signaler un abus
(23)

Sans oublier Beyonce et autres! En fait, toutes les stars de Hollywood ou presque, mettent des Jimmy Choooo

Le 24/11/11 à 14:10

Réagir à cet avis | Signaler un abus
Elmog

En même temps, il faut presque être une star pour pouvoir s'en payer! Certains modèles sont très beaux, mais le prix fait mal !
J'ai aussi vu qu'ils avaient sorti des modèles avec diamants incrustés il y a pas longtemps...

Le 24/11/11 à 15:47

Signaler un abus

Ecrire un avis sur cet article

Brandarex est un espace d'échange sur lequel vous pouvez partager votre opinion.

Vous pouvez poster un avis sans être membre, et il sera publié sous 48h après relecture par Brandarex. Vous recevrez un email lorsque cela aura été fait.

Si vous êtes membre de Brandarex et connecté(e), vos commentaires seront publiés immédiatement sur le site.

Les membres de Brandarex "scorent" des points à chaque commentaire publié et sont ainsi éligibles chaque mois à un chèque cadeau, entre autres avantages !

Si vous n'êtes pas connecté(e), renseignez vos identifiants.

Votre commentaire doit faire 100 caractères minimum pour être validé et doit respecter la charte rédactionnelle Brandarex. Si vous avez un profil Facebook Connect, cliquez ici pour vous connecter.

Nombre de caractères : 0